QUELLES ALTERNATIVES AU SUCRE BLANC ?

1. STÉVIA

La stévia est un édulcorant issu d’une plante qui possède un pouvoir sucrant allant jusqu’à 200x plus élevé que le sucre blanc. Les avantages de la stévia est qu’elle n’apporte pas de calorie et qu’elle est naturelle (comparé à l’aspartame ou le sucralose) mais son inconvénient majeur est son goût assez particulier de réglisse.

 

 
 

2. SUCRE DE FLEUR DE COCO

Ce sucre vient de la sève des fleurs de coco. Sa production ne met donc pas en danger nos chers cocotiers. Avec un goût semblable au caramel, il contient des vitamines, minéraux et antioxydants (= substance chimique présente dans les aliments possédant la propriété d’empêcher les réactions en chaîne néfastes provoquées par les radicaux libres. Ce sont des « pare-balles » pour l’organisme (prévention de maladies)).

Son pouvoir sucrant est le même que le sucre blanc mais son indice glycémique (IG) est plus faible. Il contient cependant beaucoup de fructose (stocké sous forme de graisse dans le foie si en excès). Consommer régulièrement de grandes quantités de fructose peut conduire à une résistance à l’insuline.

 
 
 
 

3. SIROP D'AGAVE

Le sirop d’agave provient d’une espèce de cactus du Mexique. Il a un goût qui ressemble beaucoup au miel, avec une consistance plus liquide.

Contrairement au sucre blanc, le sirop d’agave contient des vitamines et des minéraux et son pouvoir sucrant est 1, 2 fois plus élevé que ce dernier.

L’inconvénient du sirop d’agave est qu’il n’est pas beaucoup moins calorique que le sucre, avec une composition à 60/90% de fructose.

 
 

4. MIEL

Le miel contient des minéraux, vitamines (teneur faible), antioxydants. Plus il est foncé, plus il contient des antioxydants.

Il est également utilisé depuis longtemps par la médecine naturelle en raison de ses propriétés anti-inflammatoire, anti-bactériennes et antiseptiques. 

Avec 300 calories aux 100 grammes, il est moins calorique que le sucre et a pouvoir sucrant supérieur de 30 à 40% (il faut donc une plus petite quantité). N’en abusez cependant pas car il a, à peu de choses près, le même impact sur le taux de sucre dans le sang que le sucre.

 
 

5. SIROP D'ÉRABLE

Le sirop d’érable est fabriqué à partir de la sève de certaines espèces d’érable. Il contient des substances favorables à la santé comme des oligo-éléments et des antioxydants mais veuillez limiter sa consommation car son IG reste élevé même s’il est inférieur au sucre.

Son pouvoir sucrant est 60 à 70% moins élevé que le sucre raffiné. Vous aurez donc besoin de plus de quantité pour atteindre la même sensation de sucré que le sucre traditionnel.

 
 

6. SUCRE COMPLET

Le sucre complet est du sucre de canne non raffiné (conserve ses vitamines et minéraux). Il a un pouvoir sucrant plus faible que le sucre blanc.

Ne confondez pas le sucre complet avec le sucre roux (dont la cassonade). La cassonade est moins raffinée que le sucre blanc mais elle a subit quand même plusieurs transformations.

Le problème du sucre complet est le même que le sucre blanc, ils contiennent tous environ 50% de glucose et 50% de fructose, parfois encore plus de fructose pour ce dernier. 

En mangeant du sucre blanc, du sucre roux, du sucre brun, du sucre de canne complet, les effets sur l’organisme sont donc exactement identiques…

 
 
 

LES ILLUSIONS

Utilisez par exemple de la cannelle ou de la vanille (attention, pas de sucre vanillé…) dans les préparations sucrées. Elles permettront de réduire la quantité de sucre nécessaire (et donc de calories) tout en ajoutant de la saveur.

LES ALTERNATIVES

Réduisez votre consommation de sucre en consommant des aliments naturellement sucrés ! Intégrez une banane dans la préparation de vos pancakes ou de votre porridge. Ou si une envie de sucre s’empare de vous dans la journée, ne foncez pas sur un biscuit ou une part de gâteau, consommez par exemple des dattes. Elles sont particulièrement riches en vitamine A, vitamines B et fournissent beaucoup de potassium et de magnésium. Elles sont aussi une grande source d’antioxydants et ont des vertus anti-inflammatoires. 
 
 

CONCLUSION

Alors quelle alternative est la meilleure ? Il n’y a qu’une seule réponse très simple à cette question : AUCUNE. La seule solution est de limiter sa consommation de produits sucrés, même s’ils sont naturels. 
 
 
MDCOACH
Marie / Liège
ABONNE-TOI ET SOIS LE PREMIER.E AVERTI.E LORSQUE NOUS PUBLIONS UN.E NOUVEAU.ELLE CONSEIL/RECETTE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *